Promotion de la paix : le projet ''Esprit jeunes, esprit de paix'', dresse son bilan

ToutestenNous

Le projet dénommé "Esprit Jeunes, esprit de paix", initié par Studio Mozaïk et la Fondation Dr. Peter Graze, a dressé le bilan de sa 2e édition. La cérémonie a eu lieu, le jeudi 1er avril 2021,dans les locaux du Studio Mozaïk, sis à Cocody Star 11, lors d'une conférence de presse. 


À cette occasion, Monsieur Souleymane Oulaï, initiateur du dit projet, s'est dit satisfait du bilan. Pour lui, ce projet qui avait pour objectif principal de promouvoir la liberté d'opinion dans toute la Côte d'Ivoire, s'est plus que bien comporté.


Il a été question, pour tous les membres de ce projet, de parcourir plusieurs villes du pays, à l'effet de renforcer la voix des jeunes dans la vie politique du pays.


Ainsi, des villes comme Dabou, Toumodi, Bongouanou, Bonoua, Yopougon, Duekoué et autres, ont servi de cadre de rencontre entre les populations et l'équipe de la caravane.


Au final, ce sont des messages de paix, de sensibilisation, de fraternité et du vivre ensemble, qui ont été partagés avec les populations.


Aussi, faut-il noter, avec M. Souleymane, qu ce projet avait également pour mission de passer des élections législatives sans violences. Et avec l'image que l'on a eu des derniers scrutins dédiés aux députés de la nation, c'est plutôt mission réussie pour la team de Esprit jeunes, esprit de paix.


Sur la question de comprendre pourquoi malgré autant d'organisations de jeunes en faveur de la paix, il y a souvent des affrontements lors des élections, voici ce que Souleymane dit.

"Je pense qu'il y a un problème d'éducation civique et morale... Je ne comprends pas que des jeunes qui ont eux-mêmes leurs propres problèmes, et lorsqu'on les envoie à aller manifester, ils y vont...".


D'ailleurs, à la base du financement de ce programme, l'Union Européenne, s'est réjouie de la réussite de celui-ci.

Invité à prendre la parole, Antonio Dal Borgo, Représentant de cette institution internationale en Côte d'Ivoire, a dit toute sa joie d'avoir été aux côtés du studio Mozaïk et ses partenaires. 

Mieux, pour lui, avec la valeur que l'Union européenne accorde à la paix dans le monde, participer à la liberté d'opinion dans les États démocratiques, est une de leur mission.

"La paix est la valeur fondamentale sur laquelle l'UE est fondée. La paix, c'est la colonne vertébrale, la condition sine qua non de l'Union européenne", a-t-il ajouté.

À noter que cette rencontre a vue les présences remarquées des représentants du Ministère de la Communication et des Médias et de celui de la Réconciliation nationale.

ToutestenNous operanews-external@opera.com