Politique : Tidjane Thiam, la peur d'échouer ?

News Hub Creator

A peu près tout le monde sait d'où vient l'Ivoirien Tidjane Thiam. Sauf que personne ne peut prédire exactement où il va. Pour ajouter au mystère, il ne s'exprime pas si souvent dans la presse. Si bien que quand c'est le cas, chacune des paroles de l'ex-DG du Crédit Suisse est passée à la loupe, disséquée, interprétée... Et l'une des questions qui turlupine plusieurs personnes concerne l'avenir politique de l'ancien ministre du Plan et du développement d'Henri Konan Bédié. 

Le politicien et homme d'affaires franco-ivoirien s'est vu poser la question jeudi 2 décembre dernier. Invité de l'économie "Éco d'ici Éco d'ailleurs" avec Bruno Faure et Julien Clémenceau (RFI/Jeune Afrique), ces derniers ont voulu savoir s'il est "intéressé" par les prochaines présidentielles en Côte d'Ivoire. «Des gens m'ont envoyé des messages depuis la Côte d'Ivoire que j'ai écouté avant de venir (sur le plateau de l'émission : ndlr). Je suis en contact avec des personnes, dans toutes les zones du pays. J'ai toujours fait ce que je pouvais, dans ma carrière, pour aider mon pays natal. Et je suis très attaché à ce qui touche les Ivoiriens. La seule fois où j'ai pris la parole, l'année dernière, c'est quand il y a eu des rémus-menages (les troubles lors des présidentielles d'octobre 2020 : ndlr), parce que je ne cautionne pas la violence. C'est moralement condamnable et, en plus, ça ne marche pas. Donc pour moi il n'y a pas d'excuses», a-t-il dit, l'air de botter en touche. Évidemment, Bruno Faure qui tenait à obtenir une réponse précise, reformule la question face à son interlocuteur : «Certains disent que vous allez rentrer en Côte d'Ivoire pour jouer un rôle en politique en 2025 ?», demande-t-il. «Reposez-moi la question en 2025», répond Tidjane Thiam, en riant. 

En tout état de cause, l'investisseur franco-ivoirien suit de près la politique ivoirienne, même si depuis le coup d'État de décembre 1999 il a pris ses distances. S'il n'a jamais cautionné la violence ou les coups de forces en politique, reste que certains s'impatientent de savoir s'il sera candidat à une élection présidentielle en Côte d'Ivoire. L'homme d'affaires à qui tout réussi ne veut visiblement pas se manquer, en se portant candidat à la présidentielle. Et si ce n'est pas la peur d'échouer en politique qui le fait tergiverser, Tidjane Thiam veut certainement être sûr que le contexte lui permettra de faire la différence, le jour où il se déclarerait candidat à une élection présidentielle. 

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country