Tandis que les "Gbagboïstes" préparent l'arrivée du " Woody ", des "soroïstes" chez le juge le 19 Mai

DanSingault

La vie nous réserve parfois de grandes surprises. Il y a quelques années, le président Laurent Gbagbo avait maille à partir avec la justice à la Cour Pénale internationale. Les choses étaient difficiles pour lui tant les charges portées contre lui étaient lourdes. Pendant ce moment, Soro Guillaume Kigbafori encore au RHDP était dans les bonnes grâces du pouvoir d'Abidjan. Mais les choses semblent avoir bien changé maintenant.

Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé ont été acquittés par la Cour Pénale internationale. Les partisans de l'ancien président ivoirien préparent activement son retour. Certains cadres de son parti, le Front Populaire Ivoirien, en exil pendant dix ans au Ghana tels que Damana Adia Pickass et Justin Katinan Koné sont d'ailleurs rentrés en Côte d'Ivoire.

Du côté des soroïstes, les choses sont bien différentes. Soro Guillaume Kigbafori et ses alliés Houphouétistes d'hier ne sont plus proches. Plusieurs cadres proches de Soro Guillaume sont d'ailleurs toujours en prison. Certains le sont depuis le retour manqué de Soro Guillaume le 23 décembre 2019. C'est d'ailleurs dans le cadre de cette affaire que Soro Guillaume et 19 de ses proches dont Alain Lobognon, Soul to Soul , Félicien Sekongo, Affoussiata Bamba Lamine sont convoqués par le TRIBUNAL CRIMINEL D'ABIDJAN , le 19 MAI 2021. L'affaire porte sur l'atteinte à l'autorité de l'État du 23 décembre 2019.

Véritable retournement de situation ! En politique, rien n'est vraiment définitivement acquis !


Dan Singault de Blagouin

DanSingault contact@operanewshub.com